Ice Cubes / Le crépuscule des Dieux °

IceCubes c’est l’action artistique
IceCubes, c'est la traduction plasticienne des connaissances scientifiques, c'est un laboratoire des glaces. C'est la vision des ravages irréversibles par nous infligés à la Terre et au Vivant.

IceCube a pour sujet le dérèglement climatique, la fonte des glaces, la submersion des côtes et des zones humides, les exilés climatiques et la 6 ème extinction de masse du Vivant.
Comme des enfants nous devrons être sages, car les lois inflexibles de l’Univers nous y obligent

IceCube, est un travail vivant, mouvant qui suit une procédure : je prépare des moules et les remplis d’eau et d’encre. Freez. Puis , je les pose sur différentes surfaces planes … Laissons les fondre et elles le font … Puis elles sèchent, laissant une vision du futur proche.

Les pigments révèlent les mouvements de l’eau. Cette installation offre une immersion dans la couleur et dans le mouvement de propagation. Elle part d’un monde ordonné et  met en scène l’implacable transformation que les lois physiques imposent aux éléments. 

Il s’agit de la dynamique des systèmes non-linéaires, en l’occurrence les boucles de rétroaction positives. Lorsqu’un système complexe est  perturbé par un phénomène, la réponse du système amplifie le phénomène.  Certains facteurs comme l’augmentation des températures vont provoquer des effets sur le climat ,qui, à leur tour vont accentuer l’augmentation des températures.

Plusieurs points de non retours sont déjà atteints et il n’y a pas de touche reset

Le Crépuscule des Dieux c’est le mythe
Le Crépuscule des Dieux en est l'approche mythologique, philosophique, spirituel.C'est le constat de notre responsabilité collective du saccage à l'œuvre lors de l'Anthropocène.

Le Crépuscule des Dieux et son désastre forment aussi un moment inédit et excitant pour l'humanité toute entière où nous pouvons réfuter la fatalité de notre être au monde et produire une nouvelle mythologie.
Tels des sages, aspirons à éprouver des joies sans dommages
Un risque global et complexe que nous avons du mal à envisager

Le dérèglement climatique et ses corollaires, pollution, dégradation et artificialisation des sols, acidification des océans sont des phénomènes complexes que notre esprit a du mal a envisager.

Pour sortir du déni ou de la paralysie que déclenchent la prise de conscience de la situation et de ses conséquences sur nos vies, l’avenir de nos enfants, de ceux que nous aimons ainsi que sur la biosphère, prenons du recul, analysons les facteurs qui en entravent la perception individuelle et collective.

Nous sommes devant un défi immense et un impérieux changement de praxi* est prescrit

Nous demandant personnellement et collectivement un prodigieux effort de pensée et d’action

Il nous faut  présent réfléchir à chacun de nos actes et à leurs conséquences sur la vie sur terre, nous tous en tant qu’être humains, citoyens, dirigeants d’entreprises et dirigeants de pays.

À l’échelle mondiale et personnelle, la transformation mentale doit se faire maintenant et occasionner des actes dans la direction éthique et ontologique que nous aurons choisie.
2018/2019 Romainville    Happening, performance, installation, photos, video, installation immersive, exposition des supports et des prises de vues du phénomène.
Happening: Faire fondre des glaçons pigmentés d'encre sur un support. Installation vidéo immersive basée sur ces événements.Ensuite, témoignage visuel des supports sur l'irréversibilité de ces fontes.

* PRAXIS, subst. fém. PHILOS., PSYCHOL.   A. − [P. oppos. à gnosis (connaissance) ou à théorie] ,,Activité physiologique et principalement psychique, ordonnée à un résultat“ (Foulq.StJean 1962).